BENCIVENGO Yann - CESSMA - Centre d’études en sciences sociales sur les mondes africains, américains et asiatiques

BENCIVENGO Yann


Docteur en histoire contemporaine
Maître de conférences, Université de Polynésie française
Contactez-le



Thèmes de recherche

Histoire de la colonisation, de la mine et de l’industrie en Nouvelle-Calédonie et dans le Pacifique
Histoire des migrations de travail dans le Pacifique.
Recherches de terrain et iconographiques en histoire.

Parcours de recherche

Je me suis intéressé à l’histoire des mines et de la métallurgie à partir de ma maîtrise consacrée aux artisans du métal à Evreux à la fin du Moyen Age. Etant étudiant, j’ai participé à des recherches archéologiques sur l’activité minière médiévale et moderne au sein de l’équipe des mines du centre Mahler (Paris 1) sous la direction de Paul Benoît. Une fois nommé en Nouvelle-Calédonie, j’ai obtenu un DEA intitulé « Espaces, temps et sociétés insulaires » puis préparé une thèse sur l’histoire de la société Le Nickel. Revenu en France, j’ai participé à plusieurs colloques et ouvrages pour lesquels j’ai développé certains thèmes déjà abordés dans ma thèse (réglementation, prosopographie, main-d’œuvre et migrations de travail dans le Pacifique, réseaux d’influence, technologie…). Par ailleurs je m’intéresse au cinéma comme outil de recherche en histoire.

Recherches actuelles

Je continue mes recherches sur l’activité minière et métallurgique de la Nouvelle-Calédonie du milieu du XIXe siècle jusqu’à nos jours. Je participe actuellement à un projet sur les petites et moyennes entreprises minières porté par l’IRD et l’IAC en Nouvelle-Calédonie. Plus largement je m’intéresse à l’impact de cette activité sur la société calédonienne. Notamment, je travaille sur la main-d’œuvre employée en Nouvelle-Calédonie, aux différentes formes qu’elle revêt, aux migrations auxquelles elle a donné lieu, et aux trajectoires des migrants. Sur le plan méthodologique, je m’intéresse à l’étude de l’iconographie sous toutes ses formes (images, photographies, documents filmés). Je dois aussi participer à une mission (INALCO) à Norilsk, ville arctique de Sibérie qui est encore aujourd’hui un grand producteur mondial de nickel et dont l’histoire de l’activité minière présente paradoxalement des points communs avec celle de la Nouvelle-Calédonie. Je compte élargir mes recherches au thème de la mer de l’axe 1 auquel je suis rattaché : l’océan Pacifique envisagé comme un espace maritime global, comme un lieu d’échanges et de voies de circulation.

Enseignements

Professeur d’histoire-géographie en collège et en lycée dans tous les niveaux et filières.
Cours sur la Révolution française en DEUG (L1) et licence (L3) à l’université française du Pacifique (Nouméa).
Préparation aux concours du CAPES interne et externe, IUFM (ESPE) de Nouméa.

Sélection bibliographique

- Ouvrages et coordination d’ouvrages

2014, Nickel. La naissance de l’industrie calédonienne, PUFR, Tours. 1999, 101 mots pour comprendre la mine en Nouvelle-Calédonie, Ile de Lumières, Nouméa.

- Articles et chapitres d’ouvrages

2018, à paraître : "Les engagés en Nouvelle-Calédonie : Recrutement, résistances et impact dans la société calédonienne (vers 1865 - Seconde Guerre mondiale) ", Actes du Colloque L’engagisme dans les colonies européennes, Résistances et mémoire(s), XIXe-XXIe siècles, CRHIA (Centre de Recherches en Histoire Internationale et Atlantique) de l’Université de Nantes.
2016, "Les ingénieurs civils des mines en Nouvelle-Calédonie. Deux trajectoires différentes : Jules Garnier et Constant Caulry", in Marco Bertolenzi, Jean-Philippe Passaqui et Anne-Françoise Garçon, Entre technique et gestion. Une histoire des « ingénieurs civils des mines » (XIXe-XXe siècles), Paris, Presses des Mines, p. 163-173.
2014, "L’étude de terrain en histoire, un complément indispensable au travail d’archives. L’exemple de l’histoire d’une société minière en Nouvelle-Calédonie", in Véronique Fillol et Pierre-Yves Le Meur (dir.), Terrains océaniens : Enjeux et méthodes, Paris, l’Harmattan, Cahiers du Pacifique Sud Contemporain, Hors-série n° 2, p. 285-306.
2014, "La naissance de l’industrie du nickel en Nouvelle-Calédonie et au-delà : un récit à l’interface des trajectoires industrielles, impériales et coloniales (1875-1914)", Journal de la Société des Océanistes, n°138-139, année 2014, p. 137-149.
2014, "Nickel et sidérurgie, l’exemple de la société Le Nickel", Les mutations de la sidérurgie mondiale du XXe siècle à nos jours, Bruxelles, P.I.E. Peter Lang, p. 397-412.
2012, "L’immigration japonaise en Nouvelle-Calédonie : une illustration de l’affirmation du Japon dans le Pacifique, Journal de la Société des Océanistes, n° 135, 2012-2, p. 215-227.
2010, "L’évolution de la réglementation minière de la Nouvelle-Calédonie (1857-1927) : un exemple d’adaptation locale de la loi du 21 avril 1810", Mines & Carrières, n°174 hors-série, colloque d’Autun : deux siècles de législation minière en France, octobre 2010, p. 96-101.
2010, "John Higginson", in Jean-Claude Daumas (sous la dir.), Dictionnaire historique des patrons français, Paris, Flammarion, p. 364-366.
2008, "Les réseaux d’influence de la banque Rothschild : l’exemple de la société Le Nickel en Nouvelle-Calédonie (1880-1914), in Hubert Bonin, Catherine Hodeir et Jean-François Klein (sous la dir.), L’esprit économique impérial ? (1830-1970). Groupes de pression & réseaux du patronat colonial en France et dans l’empire, Paris, Publications de la Société française d’histoire de l’Outre-Mer, p. 429-445.
2008, "Du passé au présent : la mise en perspective des conflits liés à l’exploitation du nickel en Nouvelle-Calédonie", in Sylvette Boyer (sous la dir.), Révoltes, conflits, guerres mondiales en Nouvelle-Calédonie, Annales d’histoire calédonienne, n° 3, Nouméa, p. 287-301.
1998, "L’usine de Tao, la première tentative d’hydroélectricité et d’électrométallurgie en Nouvelle-Calédonie", L’Archéologie industrielle en France, n° 33, décembre 1998, p. 23-36.