RASOLONIAINA Brigitte - CESSMA - Centre d’études en sciences sociales sur les mondes africains, américains et asiatiques

RASOLONIAINA Brigitte


MCF-HDR
Sociolinguistique
Institut National des Langues et Civilisations Orientales
Contactez-le


Thèmes de recherche

- Contacts de langues et évolutions linguistiques
- Pratiques et représentations sociolangagières de locuteurs dans les espaces publics plurilingues
- L’approche filmique des espaces urbanisés plurilingues

Recherches actuelles

Actuellement, mes recherches portent sur les dynamiques contemporaines des marchés urbains malgaches. Je m’intéresse à l’organisation des marchands et des clients considérés ici comme des acteurs, aux éventuels réseaux et associations qu’ils mettent en place, aux interventions institutionnelles. Leurs mises en mots sur les usages et sur leurs propres pratiques seront analysées pour identifier les processus de production des normes endogènes de ces espaces urbains ainsi que les rapports sociaux et leurs processus de transformation. Il s’agira ainsi d’apporter par le regard sociolinguistique un éclairage sur les ressources que les marchands et les clients mobilisent dans leurs pratiques sachant que dès le départ, je définis le marché urbain comme un espace ethnographique (Laplantine, 2009 : 151)

Parcours de recherche

Après avoir étudié la variété linguistique appelée variaminanana, un code-switching issu du contact du malgache et du français en milieu de migration (description linguistique, fonctionnements et rôles sociolinguistiques), j’ai développé dans mes recherches antérieures les concepts de la sociolinguistique urbaine à partir du marché urbain défini comme "un centre d’attraction" (M. Augé, 1992) riche d’échanges et d’interactions car d’une part, "les mots (y) sont omniprésents" comme le précise A. Cambier (2005:66) et d’autre part, dans tout contexte plurilingue, les marchés sont des "indicateurs des grands mouvements véhiculaires" (L.J. Calvet, 1992:8). J’ai étudié différents marchés – marché hebdomadaire de Sandiara et marchés de quartier de Nianing au Sénégal ; marché rurbain de Tanjombato à Antananarivo ; marché africain du 18e arrondissement de Paris ; la médina de Rabat. Je me suis intéressée aux variétés linguistiques qui habitent ces espaces, aux pratiques et aux représentations linguistiques de ceux qui fréquentent ces marchés afin de comprendre leurs identités sociolangagières. Je me suis aussi appliquée à étudier les représentations des marchés par les mises en mots des locuteurs pour comprendre comment les locuteurs s’approprient ces espaces urbanisés. Enfin, j’ai adopté depuis 2015 l’approche filmique des espaces urbanisés plurilingues qui est à la fois une manière de restituer, de diffuser la recherche et de mettre en place un espace de débats afin de participer aux éventuels changements des représentations sociolinguistiques.

Enseignements

A l’Institut National des Langues et Civilisations Orientales :
En Master (Sciences du Langage), Sociolinguistique Urbaine (CM), Politique(s) Linguistique(s) de l’Afrique et de Madagascar (CM), Méthodologie de la recherche (TD). En Licence Première année : Les contextes sociolinguistiques en Afrique Océan Indien (CM+TD) ; en deuxième année, cours transversaux sur les deux semestres : Sociolinguistique : Concepts et outils.(CM+TD).

Bibliographie

- Direction d’ouvrages et de numéros de revue

- RASOLONIAINA B., BARONTINI A., 2014, Pluralité et interaction des terrains et des approches en sociolinguistique, Cahiers Internationaux de Sociolinguistique n°6, L’Harmattan.

- Ouvrages

- RASOLONIAINA B., 2015, Les mots du grand marché. Malgache standard et parler vakinankaratra. Pratiques et représentations linguistiques au marché Sabotsy, Antsirabe, Madagascar, KomEDIT, Moroni, 237 pages.
- RASOLONIAINA B., 2012, Le marché Dejean du 18e arrondissement de Paris : un espace public « perçu » et « vécu », L’Harmattan (Collection Espaces Discursifs), Paris, 129 pages.
- RASOLONIAINA B., 2005, Représentations et pratiques de la langue chez les jeunes Malgaches de France, L’Harmattan, 169 p.
- RASOLONIAINA B., 2000, Etude des représentations linguistiques des Sereer (Sénégal : Mbour, Nianing, Sandiara), L’Harmattan, 140 p.

- Articles

- RASOLONIAINA B., 2017, « Les marchés urbains : essai d’une approche filmique », dans Sociolinguistique urbaine, sociolinguistique d’intervention : apports et innovations. Hommage scientifique à Thierry Bulot, L’Harmattan, 131-141.
- RASOLONIAINA B., 2014, « Réflexions sur les problèmes de recueil de données dans un espace urbain complexe. », dans Rasoloniaina, B., Barontini, A., 2014, (sous la dir.), Pluralité et interaction des terrains et des approches en sociolinguistique, Cahiers Internationaux de Sociolinguistique, n°6, L’Harmattan, 103- 119.
- RASOLONIAINA B., 2010, « Langues affichées ». Enseignes et affiches à Madagascar : créativité ou guerre des langues ?’ dans Etudes Océan Indien, N°44, Images contemporaines dans les sociétés de l’Océan Indien Occidental, INALCO, pp. 55-97, bibl., phot. avec N. J. GUEUNIER, site Etudes Océan Indien : oceanindien.revues.org/573.
- RASOLONIAINA B., 2008, « Les normes identitaires de deux Sereer résidant à Paris », dans G. Ledegen et T. Bulot (dir.), Normes identitaires et urbanisation. Des catégories discursives et des villes, Cahiers de sociolinguistique n°13, Nouvelle série, PUR
- RASOLONIAINA B., 2006, « Les cantiques malgaches de Dalmond (1841). Un des premiers essais de composition poétique et musicale dans l’Eglise catholique à Madagascar. », dans Etudes Océan Indien, N°37, De quelques arts vivants de l’Océan Indien Occidental, INALCO, 2005-2006, pp.112-173
- RASOLONIAINA B., 2004, « Alternance codique ou emprunt : deux types de variaminanana dans la zone rurbaine d’Antananarivo » in Kochmann R. et Rossi-Gensane, Mélanges Nicole Gueunier, Presses de l’Université François-Rabelais, Tours, pp. 383-395.
- RASOLONIAINA B., 1998, « Le variaminanana, le parler des Malgaches de Paris », in : N.-J. Gueunier (éd), Raki-pandinihina, Etudes de linguistique, d’anthropologie et de littérature malgaches offertes au Professeur Rajaona, Edition Ambatomena, Fianarantsoa, Madagascar, pp. 148-166.

- Chapitres d’ouvrages

- RASOLONIAINA B., GUEUNIER N.J., 2013, « Le malgache », dans Histoire sociale des langues de France, P.U.R., 855-862
- RASOLONIAINA B., 2012 « Le passeur de poésie traditionnelle ou à la reconquête du ’verbe de ses morts’ », dans S. Meitinger, L. Ramarosoa, L. Ink, C. Riffard, (sous la dir.), Jean-Joseph Rabearivelo,OEuvres complètes, Tome 2. Le poète, le narrateur, le dramaturge, le critique, le passeur de langues, l’historien, CNRS Editions, 1443-1532
- RASOLONIAINA B., 2000, « Le variaminanana, négociation d’une appartenance biculturelle », in : C. Allibert (éd), L’extraordinaire et le quotidien. Variations anthropologiques. Hommage au Professeur Pierre Vérin, Karthala, pp. 351-360.

-  Documentaires

RASOLONIAINA B, RAKOTOMALALA A., Abdel, les langues et la médina de Rabat, 52’, (https://youtu.be/ET2e_NU0hvk)