CANE Nicolas


Maître de conférences
Histoire
INaLCO
Contactez-le

Thèmes de recherche

- Histoire et historiographie du pays tamoul ancien

- Sources épigraphiques en langue tamoule

- Littératures classique et dévotionnelle tamoules

Recherches actuelles

Mes recherches sur l’histoire et l’historiographie du pays tamoul ancien reposent sur une approche duelle : conjuguer l’étude des sources historiques en tamoul et l’étude de l’herméneutique de ces mêmes sources. Je me consacre actuellement à la valorisation de mon travail de thèse sur la reine Cōḻa Cempiyaṉ-Mahādevī, avec la publication de plusieurs articles dédiés à ce « personnage épigraphique » du Xe siècle. Par la suite, je projette de me pencher, non plus sur une figure historique particulière, mais sur une sous-période entière, qualifiée d’ « âge sombre » ou de « période trouble » de l’histoire Cōḻa : deux décennies environ (c.949-967) d’occupation de la moitié nord du royaume par l’envahisseur Rāṣṭrakūṭa, conçues comme une parenthèse dans l’irrépressible ascension d’une lignée Cōḻa dont le zénith sera atteint peu après avec le règne du glorieux bâtisseur du grand temple de Tanjore, Rājarāja-Cōḻa Ier (r.984-1014). Je collabore par ailleurs au projet DHARMA (ERC 809994) The Domestication of “Hindu” Asceticism and the Religious Making of South and Southeast Asia (2019-2025). L’un des objectifs centraux de ce projet international de grande envergure consiste à rendre disponibles les inscriptions de l’Asie du Sud et du Sud-Est couvrant la période qui va du VIe au XIIIe siècles grâce à la création d’une base de données numérique. Pour ce faire, trois unités opérationnelles se répartissent le travail, dont l’une (task force A) à laquelle j’appartiens, spécifiquement dédiée aux inscriptions du Tamil Nadu et aux inscriptions de langue tamoule hors Tamil Nadu.

Parcours de recherche

Depuis 2019 : Maître de conférence en langue et littérature tamoules à l’INaLCO au sein du département Asie du Sud et Himalaya.

2018-2019 : Chargé de cours de langue et littérature tamoules à l’INaLCO au sein du département Asie du Sud et Himalaya.

2011-2017 : Doctorant en Histoire des religions et Anthropologie religieuse à l’École Pratique des Hautes Études, Paris.

2011-2013 : Contrat doctoral de l’École Pratique des Hautes Études en coopération internationale avec l’École Française d’Extrême-Orient (Pondichéry).

Enseignements

L1 : Compréhension du tamoul écrit ;
L1 : Expression écrite en tamoul ;
L2 : Grammaire du tamoul ;
L2 : Tamoul écrit (compréhension et expression) ;
L3 : Littérature tamoule moderne et contemporaine ;
L3 : Étude des sources historiques tamoules.

Bibliographie

- Articles

“Temples, inscriptions and historical (re)construction. The ‘epigraphical persona’ of the Cōḻa Queen Cempiyaṉ Mahādevī (Tenth Century)”, BEFEO 105. À paraître en 2020.

- Chapitres d’ouvrages

« De Tirunāḷaippōvar au Putiya Nantan : retour sur Nantaṉār, saint intouchable de la bhakti śivaïte tamoule », dans Volume d’hommage à Élisabeth Sethupathy (titre à préciser), éd. Anne Viguier et Uthaya Veluppillai, à paraître en 2020.

“’For the Profit of Kuttaperumal…’ : The Dancing Siva within the Epigraphic Records of Queen Sembiyan-Mahadevi’s Donative Activity”, dans Nataraja Revisited : New Research on the Nataraja Icon, éd. Anna A. Ślączka, Mumbai : Marg Publications. À paraître en 2020.

"Queen Cempiyaṉ Mahādevī’s Religious Patronage in Tenth-Century South India : The “Missing Link” Between Local and Royal Bhakti ?", dans The Archaeology of Bhakti II : Royal Bhakti, Local Bhakti, éd. Emmanuel Francis et Charlotte Schmid, Pondichéry : Institut Français de Pondichéry / École Française d’Extrême-Orient, pp. 347-384, 2016.