ELSOURI Gaafar


Master 2 - Recherche
Histoire de l’Afrique
Contactez-le

Sujet de Thèse

Omdurman (1898-1983) : Les lieux de sociabilité urbaine et les modes de vie citadins. Une histoire sociale de la « capitale nationale ».

Directeur de thèse : M. BOUQUET Olivier

Communications

Décembre 2019 : « L’histoire urbaine du Soudan : historiographie, sources et perspectives interdisciplinaires de l’étude du fait urbain. » dans le colloque « Pour une nouvelle histoire sociale du Soudan »

Juillet 2019 : « Les mouvements urbains de contestation au Soudan : ancrages identitaires et histoire sociale locale dans les trajectoires militantes  » avec Clément Deshayes. Participation au GIS Moyen-Orient et Mondes Musulmans dans l’atelier : « Le Soudan contemporain, laboratoire du regard interdisciplinaire sur l’imbrication des notions d’arabité, islamité et identité nationale »

Août 2018 : Présentation du mémoire de master au Centre d’études et de documentation économiques, juridiques et sociales à Khartoum, Soudan (CEDEJ – Khartoum)

Résumé de thèse

Omdurman, surnommée la « capitale nationale » par ses habitants et dans les divers écrits sur la ville, a la particularité de regrouper des habitants venus des différentes régions et ethnies du Soudan, ainsi que des familles coptes issues d’Egypte, des arméniens, des éthiopiens, des syriens, des indiens et, jusqu’aux années 1980, des juifs. Cette liste non-exhaustive illustre le creuset formé dans cette ville. De plus, fondée par le mouvement mahdiste en 1885, colonisée par l’Empire britannique de 1898 à 1956 et lieu de la naissance et du développement des principaux partis nationalistes, elle est un symbole de la résistance nationale face aux pouvoirs étrangers, ottomano-égyptien en premier et anglo-égyptien ensuite.

Ce projet a pour objectif donc de faire une histoire sociale de cette ville de la conquête britannique en 1898 à la mise en place des « lois de septembre » 1983 qui ont instauré la sharia comme base du droit soudanais et ainsi à la fermeture ou à la reconfiguration de multiples lieux de sociabilités. A partir de sources orales, administratives (coloniales et post-coloniales), privées et iconographiques, ce projet de thèse a pour but d’étudier ce creuset urbain à travers ses divers lieux de sociabilités (cinémas, cafés, bars, mosquées etc…) pour tenter de nous éclairer sur les multiples quotidiens et citadinités. En effet, l’historiographie de cet espace urbain a notamment produit une histoire politique et culturelle des élites socio-économiques et de leurs sociabilités sans tout à fait analyser le lieu de cette « interaction située », les normes qui s’y imposaient et les diverses formes de résistances citadines. Enfin, cette recherche tentera de déconstruire la « capitale nationale » et ce qui est compris comme étant Omdurmani en analysant les multiples citadinités de cet espace social complexe à travers les différents usages qu’en font les citadins.






Agenda

<<

2020

 

<<

Février

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
272829303112
3456789
10111213141516
17181920212223
2425262728291