AMAD RAZANADRAKOTO Estelle - CESSMA - Centre d’études en sciences sociales sur les mondes africains, américains et asiatiques

AMAD RAZANADRAKOTO Estelle


Anthropologie
Contact : estelleamad@yahoo.fr


Sujet de Thèse

« Etre maman avant l’âge. Etude anthropologique de la maternité adolescente à Madagascar »

Directeur de thèse :Laurence POURCHEZ

Résumé de thèse

Cette thèse, intitulée « Être maman avant l’âge. Étude anthropologique de la maternité adolescente à Madagascar » tente de faire un « état des lieux » du phénomène de grossesse chez les jeunes filles âgées de 10 à 19 ans à Madagascar, et ce, en s’assignant pour première obligation de comprendre et non de juger. Comprendre les ressorts de ce fait social n’est pas seulement un enjeu en termes d’égalité femmes-hommes, mais aussi en termes de développement économique du pays.

Madagascar est caractérisé par une forte croissance de sa population et la lenteur de son développement économique et humain. La jeunesse de sa population est à la fois un atout et un handicap pour le pays. En effet, en dépit du fait que cette jeunesse pourrait représenter un gage de dynamisme en vue d’un développement économique rapide et effectif du pays, elle est souvent confrontée à des problèmes liés à sa santé sexuelle et reproductive (dont la grossesse précoce), qui ralentissent la croissance attendue.

Des observations de terrain, antérieures à cette thèse, semblent hélas conforter ce constat et ne peuvent qu’interpeller. On constate en effet une persistance de la précocité de l’âge à l’entrée en vie sexuelle et reproductive, phénomène touchant les adolescents des deux sexes, mais plus les jeunes filles – et à un âge plus jeune.

Ainsi, la maternité adolescente constitue un problème social majeur, dans la mesure où elle se répercute sur le parcours de vie des jeunes filles : le risque de recours à l’avortement clandestin, l’interruption des études, l’exclusion sociale ou familiale, la possibilité d’abandon de l’enfant, la précarisation matérielle et sociale, l’exploitation sexuelle et/ou économique, l’exclusion du marché du travail, la pauvreté associée au statut de mères célibataires, la perpétuation du cycle générationnel de la pauvreté, sont autant d’incidences auxquelles seront confrontées les adolescentes mères.

Se pose ainsi la question du devenir de ces jeunes adolescentes ou de la viabilité de tout projet individuel qu’elles pourraient entamer, en ce sens que pour pallier les défaillances, une évolution des politiques et mentalités semble s’imposer. Des pistes de réflexion sont ouvertes que nous croyons pertinentes d’ausculter dans le cadre d’une thèse.