GANIER Charles - CESSMA - Centre d’études en sciences sociales sur les mondes africains, américains et asiatiques

GANIER Charles


Histoire contemporaine

Contactez-le

Sujet de Thèse

Le conflit d’Ourmiah (1907-1919), Une province iranienne au cœur de la rivalité russo-ottomane

Directeur de thèse : Olivier Bouquet

Communications

- Université de Téhéran, 18 décembre 2018 au colloque « L’Iran en transition, l’Iran de la Révolution constitutionnelle à la fin des Qadjars » : intitulé de la communication : « French perceptions of the Constitutional Movement in Tabriz after the closing of the First Parliament (july 1908) »

Résumé de thèse

Il s’agira de mettre au jour les ressorts des politiques ottomane, iranienne et russe au sujet de la plaine d’Ourmiah, région frontalière iranienne revendiquée par l’Empire Ottoman, qui fait l’objet de diverses tentatives d’annexion de la part de celui-ci entre 1907 et 1918, autrement dit avant et pendant la Première Guerre mondiale. La Russie, intéressée par la question, soutient diplomatiquement et militairement l’Iran face à l’Empire Ottoman, jusqu’en 1917. La plaine d’Ourmiah, cosmopolite et diverse, se retrouve ainsi déchirée entre influences diverses, et prise dans le jeu des impérialismes avec ses différentes populations.

Il s’agira aussi dans cette thèse d’étudier la façon dont les acteurs locaux – en particulier les Azéris, Assyriens, Kurdes et Arméniens – se sont retrouvés les représentants des puissances en confrontation et comment, finalement, une question géopolitique s’est retrouvée inscrite dans le territoire et portée – volontairement ou non – par les différentes populations locales, les unes contre les autres. Les rivalités entre empires puis la guerre se retrouvent ainsi doublées d’une guerre civile, déjà en germe entre 1907 et 1912, dont l’ampleur est inédite avec la Première Guerre mondiale – massacres, s’inscrivant en particulier dans les génocides arménien et assyrien, famines et maladies – et dont la violence ne cesse qu’à partir de 1919, autrement dit après l’effondrement des grands empires.