Cahier du GREMAMO - N°21 : Conflits et territoires au Moyen-Orient et au Maghreb


L’Harmattan, 2013.
Coordonné par Chantal Chanson-Jabeur et May Maalouf Monneau.






A l’heure où certaines prophéties annoncent « la fin des territoires », il est intéressant et utile de revenir sur cette notion et de l’appréhender dans ses rapports conflictuels. En effet, si l’ordre territorial étatique est de plus en plus mis en cause par le processus de mondialisation, le désordre territorial reste bien présent et peut s’analyser. C’est l’objectif de ce 21C Cahier du GREMAMO qui se décline en termes de « conflits et territoires ».

Cette publication part de l’hypothèse que le territoire est à la fois produit et producteur d’identité. Il est dans l’ordre qui gère la vie politique des sociétés d’aujourd’hui et est une nécessité première pour affirmer sa propre identité, voire sa propre existence. Les sociétés ou les peuples sans territoires ou qui aspirent fortement à une souveraineté territoriale, se trouvent alors d’emblée dans une situation conflictuelle.

Dans ce Cahier, la relation entre conflits et territoires s’articule autour de trois thèmes qui renforcent la réflexion générale : les conflits frontaliers, les conflits identitaires et les conflits urbains. Du XIXC siècle à nos jours, les conflits territoriaux au Moyen-Orient et au Maghreb offrent des exemples patents. Sur ces bases, les articles retenus interrogent, à partir d’approches disciplinaires différentes, les sociétés moyen-orientales et maghrébines, en s’appuyant sur des matériaux d’investigation renouvelés, proposant ainsi des analyses innovantes et inédites.


Documents joints

Présentation
Présentation