CASTELLI Bernard


Chargé de Recherche
Economiste
Institut de Recherche pour le Développement
Contactez-le

Thèmes de recherche

Economie financière légale et illégale en Amérique latine

Parcours de recherche

Après avoir réalisé au départ des travaux de recherche fondamentale et appliquée (services publics urbains, économie périurbaine, booms spéculatifs dans l’immobilier de luxe) relatifs à l’espace urbain de plusieurs pays latino-américains (Colombie, Equateur, Mexique, Vénezuela), Bernard Castelli a ensuite réorienté sa carrière scientifique vers de nouveaux travaux sur les formes et les conditions du blanchiment de l’argent "sale" dans les territoires mentionnés. C’est grâce à cette thématique originale qu’il s’est en réalité intéressé de plus près aux difficultés de la gestion bancaire, du risque financier en observant l’éclosion de crises économiques et financières aussi emblématiques que l’Argentine de 2001 ou de l’Equateur de 1999. Depuis lors, l’interdépendance entre la finance légale et illégale représente un champ de recherches privilégié où semble régner une carence notable en matière de régulation prudentielle des transactions réalisées par les banques latino-américaines. Ce qui n’est pas sans soulever quelques interrogations théoriques concernant le comportement intrinsèque de ces agents financiers (le bien fondé des logiques économiques sous-jacentes, l’opportunité financière des stratégies de marchés suivies, l’évaluation ex ante des risques pris, etc.) mais aussi la pertinence des réflexions et des recommandations d’ordre pratique visant à mieux contrôler leurs excès. De manière synthétique, le questionnement problématique antérieur renvoie explicitement à l’ensemble des processus contradictoires structurant les relations complexes entre une "bonne" gouvernance financière et la soutenabilité d’un développement économique moins excluant d’un point de vue social.

Sélection bibliographique

  1. Castelli Bernard, Monique Selim (dir.) (2016) Réparer les inégalités ? l’Harmattan, coll. Questions contemporaines : série globalisation et sciences sociales, 307 p.
  2. Castelli Bernard, Monique Selim (2016) "Une inégale égalité en commun ?" in Réparer les inégalités ? sous la dir. de Castelli B. et Selim M., l’Harmattan, coll. Questions contemporaines : série globalisation et sciences sociales, pp.11-16.
  3. Castelli Bernard, (2016) "De la providence à l’opulence : les états latino-américains face aux inégalités sociales" in Réparer les inégalités ? sous la dir. de Castelli B. et Selim M., l’Harmattan, coll. Questions contemporaines : série globalisation et sciences sociales, pp.212-233.
  4. Castelli Bernard, Hillenkamp Isabelle, Hours Bernard (dir.) (2015) Economie morale, morale de l’économie, Paris, L’Harmattan, coll. Questions contemporaines : série globalisation et sciences sociales, 236 p.
  5. Castelli Bernard, (2015) "Redistribution et bonne vie en Equateur" in Economie morale, morale de l’économie sous la dir. de Castelli B.., Hillenkamp I., Hours B., l’Harmattan, coll. Questions contemporaines : série globalisation et sciences sociales, pp.205-221.
  6. Castelli Bernard, (2013) "La dette externe équatorienne : histoire d’une dépendance éternelle" in Dette de qui, dette de quoi ? Une économie anthropologique de la dette sous la dir. de Hours Bernard, Ould Ahmed Pepita, l’Harmattan, coll. Questions contemporaines : série globalisation et sciences sociales, pp.73-101.
  7. Castelli Bernard, (2012) "La consommation maudite : Réflexions sur l’utilisation de l’argent illicite" in A quoi et comment dépenser son argent ? : hommes et femmes face aux mutations globales de la consommation sous la dir. de Guérin Isabelle et Selim Monique, l’Harmattan, coll. Questions contemporaines : série globalisation et sciences sociales, pp.73-93
  8. Castelli Bernard, Hours Bernard (dir.) (2011) Enjeux épistémologiques et idéologiques de la globalisation pour les sciences sociales, l’Harmattan, coll. Questions contemporaines : série globalisation et sciences sociales, 298 p.
  9. Castelli Bernard (2011), « Globalisation et crises financières » : In Enjeux épistémologiques et idéologiques de la globalisation pour les sciences sociales, sous la dir. de Castelli B. et Hours B., l’Harmattan, coll. Questions contemporaines : série globalisation et sciences sociales, pp.13-44.
  10. Castelli Bernard (2011), « Crisis y piramides financieras en Colombia y Ecuador : historias de la confianza traicionada ». In La crisis desde afuera, Comp. Valeria A. Hernandez, Editorial Biblos, coll. Investigacion y ensayos, Buenos Aires (Argentine), 37 p.
  11. Castelli Bernard (2010), « El sistema bancario ecuatoriano postcrisis : dolarizacion y exposicion a los riesgos ». In rabajo, conflictos y dinero en un mundo globalizado, Comp. Valeria A. Hernandez, Editorial Biblos, coll. Investigacion y ensayos, Buenos Aires (Argentine), pp.31-57.
  12. Castelli Bernard (2010), « Crises et pyramides financières en Colombie y Equateur : histoires de la confiance trahie ». In La crise vue d’ailleurs, sous la dir. de Phelinas P., Selim M., l’Harmattan, coll. Questions contemporaines : série globalisation et sciences sociales, pp.205-240.
  13. Castelli Bernard (2008), « Les dérives illicites de la globalisation : interprétations théoriques et pratiques d’entreprise ». In Anthropologues et économistes face à la globalisation sous la dir. de Baumann E., Bazin L., Ould-Ahmed P., Phelinas P., Selim M . et Sobel R ., l’Harmattan, coll. Questions contemporaines : série globalisation et sciences sociales, pp.253-275..

Communications

  • Castelli Bernard (2017), « La finance est–elle un bien commun ? ». Communication à l’Atelier CESSMA-séminaire central, le 27 avril 2017, 15 p.
  • Castelli Bernard (2015), « Commentaires et réflexions » autour du chapitre d´ouvrage de Fabienne Orsi intitulé « Revisiter la propriété pour construire les communs » in Coriat B., (dir) (2015), Le retour des communs : la crise de l’idéologie propriétaire. Document de discussion présenté à l’Atelier CESSMA-séminaire central, le 2 novembre 2015, 5 p.
  • Castelli Bernard (2015), « Du marché au décret : La régulation de la liquidité en Équateur ». Communication au Colloque International Recherche et Régulation intitulé « La théorie de la régulation à l’épreuve des crises », Paris, 10-12 juin, 15 p.
  • Castelli Bernard (2014), « La révolution par l’État : Le rôle du système bancaire dans l’Équateur contemporain ». Présentation Power Point de 42 diapositives au séminaire REMA-CESSMA, le 30 avril 2014.
  • Castelli Bernard (2010), « Après la crise financière : la résurgence de conflits monétaires ? ». Communication au Workshop « La pluralité monétaire dans la théorie économique », organisé par I.Guérin & P.Ould Ahmed, le 8 novembre 2010, Paris-Sciences-Po, 10 p.
  • Castelli Bernard (2010), « Convergences et divergences des marchés agricoles entre l’Amérique latine et le Bengal occidental : essai d’analyse comparative à partir de la lecture de l’ouvrage de Barbara Harris White1 ». Communication présentée à la Journée d’études consacrée à l’économie indienne contemporaine , Nogent-sur- Marne, 10 p.
  • Castelli Bernard (2008), « L’argent illicite représente-t-il un risque pour le développement ? ». Communication au séminaire mensuel de l’UMR « Développement et Sociétés », le 19 novembre 2008, Nogent-sur-Marne, 19 p.
  • Castelli Bernard (2008), « Les mots du développement : genèse, usage et trajectoires ». Rapport de trois communications présentées au Colloque éponyme , le 13 novembre 2008, Paris-Dauphine, 10 p.
  • Castelli Bernard (2008), « La búsqueda de una independencia monetaria en un contexto de crisis financiera internacional : Algunas reflexiones críticas a propósito de la situación latinoamericana contempóranea ». Communication au IV Coloquio Internacional-SEPLA « America latina. Escenarios del nuevo siglo. Nuevos desafíos y horizontes de transformación » (Buenos Aires 22,23 y 24 de octobre 2008), 18 p.