COURET Dominique


Directeur de Recherche
Géographie de terrain, humaine, tropicale, urbaine et du développement
Institut de Recherche pour le Développement
Contactez-la
01 48 02 55 16 - 09 53 58 10 22

« Le développement n’est ni une obligation ni une loi : c’est un projet social parmi d’autres »
Dernière phrase de l’ouvrage Hommes du Sahel Espaces-temps et Pouvoirs, Jean GALLAIS, 1984.



- Domaines de compétence

Géographie humaine de terrain intertropical ; géographie urbaine et du développement ; analyse spatiale, visuelle, multidimensionnelle et statistique ; bases de données et cartographie de l’information géographique.

- Démarche de recherche

fabrique scientifique darwinienne pluridisciplinaire qui consiste à approcher l’évolution des interactions entre l’homme et l’environnement, entre les sociétés et les milieux, pour une restitution des savoirs et une conception de la connaissance à même de servir à fabriquer et améliorer l’encadrement et la gestion des ressources, des établissements humains, des espaces et des territoires, pour une meilleure qualité de vie et d’environnement au bénéfice des sociétés.

- Objets de recherche en géographie de terrain urbain et du développement

articulations entre évolution versus involution et développement ; environnement urbain ; transformation urbaine ; valorisations et potentialités de l’existant humain, social culturel et géographique ; différenciations géo-sociales et inégalités socio-environnementales ; fragilités et vulnérabilités socio-environnementales ; soutenabilité et enjeux du développement urbain.

- Terrains en zone intertropicale

San 1981 (Mali), Quito 1984-1986 (Equateur), Abidjan 1992-1996 2013_2014 (Côte-d’Ivoire), Ouagadougou 1994 1 semaine, Addis-Abeba 1999-2008 (Ethiopie), Brasilia 2004, Port au Prince 2012 1 semaine (Haïti).

Thèmes de recherche

Epistémologie des sciences humaines et sociales pour le développement
Géographie humaine et de terrain intertropical
Géographie urbaine, de l’environnement urbain et du développement
Analyse spatiale, darwinienne, visuelle, multidimensionnelle et statistique
Bases de données et cartographie de l’information géographique

Recherches actuelles

Evolution de la fabrique et des usages des savoirs et savoir-faire ville, société et développement

Ce que signifie une recherche en géographie tropicale humaine, urbaine et de terrain pour le développement

La reformulation des savoirs et savoirs faire du développement urbain dans le contexte actuel du libéral urbanisme et de la mondernité de la ville en zone intertropicale, regards croisés entre deux situations de terrain urbain Abidjan et Brasilia.

Présentation

En 2009 et en tant que collectif de recherche IRD (URBI), nous concluons l’expérience de l’UR029 par la démonstration et “la preuve par la réalité urbaine côté Sud” que d’une part la pauvreté urbaine n’est pas une situation marginale et hors développement que l’on peut résoudre mais au contraire une ressource intégrée, nécessaire et principale dans le cadre économique néolibéral actuel.

D’autre part si aucune régulation par les politiques publiques n’intervient, aux échelles nationale comme internationale, les dynamiques urbaines des pays dits en développement (Pays émergents et Pays les moins avancés), ont irrémédiablement pour effets une dégradation de l’environnement et une augmentation des vulnérabilités environnementales et sociales tant au niveau local que planétaire.

Soit une perspective non plus d’évolution urbaine mais bien d’involutions multiples, des sociétés et des environnements. A cause de cette mécanique urbaine, le mode de développement libéral sans régulation - basé sur l’échange économique, le marché spéculatif et la capitalisation individuelle- et l’organisation moderne des sociétés autour d’une hiérarchie socio-économique -basée sur l’inégalité de revenu et l’asymétrie des situations d’accès au développement- apparaissent de fait inefficaces et destructives d’un capital humain et environnemental.

En continuité, la question de recherche que je travaille maintenant est celle de l’évolution de la fabrique et des usages des savoirs et savoir-faire société et développement ; et plus particulièrement ceux de la géographie humaine pour le développement, tels qu’ils existent dans le cadre de la mission de service public de recherche pour le développement de l’IRD associant recherche, partenariat et formation par la recherche.

Ces savoirs concernent l’évolution versus involution et la transformation issues des interactions entre Homme et environnement, entre sociétés et milieux, ils sont conçus pour approvisionner les politiques et les gestions nationales d’amélioration des conditions de vie, d’environnement, de santé, d’économie et de démocratie des populations localisées dans la zone intertropicale. Deux phénomènes sociaux très significatifs de la progression du monde constituent deux segments d’observation privilégiés : l’urbanisation des sociétés et des milieux, l’évolution du statut, des rôles et de la place des femmes, des jeunes, des peuples et du populaire.

A partir de la première focale nous traiterons de l’apparition locale diversifiée des savoirs vivre et faire ville, aménités et vie urbaines. La seconde sera mobilisée pour éclairer les évolutions des savoirs vivre et faire équité et égalité.

Nous décrirons et caractériserons leur nature et leur fabrique.

Nous chercherons à comprendre à quelles améliorations ils participent, principalement :

celle des conditions urbaines et environnementales ; celle de la qualité de l’existence et des environnements ; celle des économies et des marchés ; celle d’un entretien des sociétés et des milieux existants et d’une économie domestique raisonnée des ressources …

Parcours de recherche

2011-2013 : chercheure IRD, membre de l’UMR 201 DevSoc Développement et Sociétés (IRD - Paris1)

2010-2011 : chercheure IRD, membre de l’UMR PRODIG (IRD 215 CNRS 8586, Paris1, Paris 7, Paris 4, EPHE)

2009 : chercheure dans l’UR IRD 029 Urbi Environnement Urbain, directeure Galila El kadi.

2005-2008 : Directrice de l’UR029 URBI Environnement urbain, chercheure sur deux programmes de recherche collectifs "Approche environnementale des mutations urbaines comme enjeux du développement en Ethiopie", (dir. B. Tamru) et "Brasília : la question environnementale urbaine et la préservation du patrimoine de l’humanité- Convention UNESCO, 2005-2008" (dir. M.R. De Andrade Mathieu) . Publication de l’ouvrage : Andrade Mathieu M.R. de, Ferreira Barbosa I.C., Couret D. (dir) (2006), Brasilia : Ville fermée, environnement ouvert. Paris, IRD Editions, (Collection Latitudes 23), 215 p.

2001-2004 : Directrice de l’UR029 URBI Environnement urbain, chercheure sur le programme de recherche collectif "Approche environnementale des dynamiques urbaines à Addis-Abeba (Ethiopie)" dirigé par Bezunesh Tamru. Responsable de l’axe d’étude Transformation urbaine de l’usage du sol en collaboration avec Daniel Solomon (Urban Faculty, Ethiopian Civil Service College) ; coresponsable et co-conceptrice de la Base de données et de connaissances localisées d’Addis-Abeba, outil de recherche pour l’équipe du programme.

1999-2000 : Coordinatrice de la conception et de la rédaction du projet scientifique de l’UR-IRD 029 Environnement urbain avec Pascale Metzger et Galila El kadi : une proposition pour une nouvelle problématique d’approche des dynamiques urbaines.

1995-1998 : Responsable du programme “environnement urbain et développement local à Abidjan“ GIDIS-CI, Groupement Interdisciplinaire Des Sciences Sociales de Côte D’Ivoire, affectation 2 ans à Abidjan puis affectation au centre Orstom de Bondy. Dans le cadre du Grand Programme “ Environnement urbain " crée par Monsieur Pierre Peltre au sein du Département SUD. Recherche en partenariat avec Ousmane Dembélé (Institut de Géographie Tropicale de l’Université d’Abidjan).

1995-1996 : chercheure Orstom-IRD, membre de l’équipe rédactionnelle du Comité de Rédaction de la revue autrepart. 1992-1994 : Responsable du programme “les communes d’Abidjan une nouvelle échelle pour l’observation de la ville” et du pôle urbain du GIDIS-CI (Côte-d’Ivoire) – affectation 2 ans à Abidjan. Recrutée à l’Orstom en 1991, intégration à l’unité de recherche “ Villes, espaces, aménagement ” du département “ Société, Urbanisation, Développement ”. Recherche en partenariat avec Ousmane Dembélé, enseignant-chercheur à l’IGT (Institut de Géographie Tropicale de l’Université de Cocody, Abidjan)

1997-1999 : chercheure Orstom-IRD, responsable du pôle urbain du GIDIS-CI (Groupement InterDIsciplinaire des Sciences sociales - Côte d’Ivoire).

1985-1991- Participation au projet Orstom “Atlas informatisé de Quito/ Base d’information urbaine de Quito (BUIQ)” (Equateur), resp. H. Godard – affectation 1 an à Quito puis affectation au centre Orstom de Bondy. Analyse de l’usage et l’utilité d’un Système d’information géographique dans le cadre d’un programme d’observation de la ville de Quito et dans le contexte d’une équipe de recherche franco-équatorienne (bipartenariat avec l’IGM, Institut géographique militaire équatorien, et avec le département de planification de la municipalité de Quito)

Sélection bibliographique

- Ouvrages et coordination d’ouvrages

Lortic Bernard, Couret Dominique, Manuel de cartographie rapide, De L’échelle de la région à celle du mobilier urbain, IRD, Marseille Hors collection, 2011

Costa Barbosa Ignez, De Andrade Márcia Regina et Couret Dominique (sous direction de), Brasilia : Ville fermée, environnement ouvert, Collection IRD Latitude 23, Marseille : IRD, 2006

El Kadi Galila, Couret Dominique et Ouallet Anne (sous direction de), Inventer le Patrimoine Moderne dans les villes du Sud, autrepart n° 33-2005, Revue des sciences sociales au Sud, Paris : IRD/Armand Colin éditions, 2005

Couret Dominique, Système d’information géographique, inégalité dans le logement et ségrégation spatiale à Quito (Equateur), Paris : coll Etudes et Thèses , éd. Orstom, Paris 1994

Dembélé Ousmane et Couret Dominique, Élaboration d’une méthode pour l’observation et le suivi des projets d’équipement participatifs dans le cadre du projet pilote d’assainissement de Port-Bouët, Abidjan : GREA/PNUD, 1994,

- Articles et chapitres d’ouvrages

2014, Couret Dominique et Hardy Sébastien, “La fabrique partenariale des géographes urbains et de terrain : Point de vue de géographes sur les en bas et les en haut du partenariat Nord-Sud de la recherche pour le développement“, Expérience du Partenariat au Sud. Le regard des sciences sociales, dir. Laurent Vidal, Département Sociétés, IRD, pp.271-303,

2012, Guitton Stéphanie., Couret Dominique, “Grandes villes du Sud : vulnérabilité sanitaire et nouvelle ingénierie urbaine du cycle de l’eau, Cities in the South : sanitary vulnerability and new water cycle urban engineering“, L’eau au cœur de la science, Water at the Heart of Sciences, Pouyaud Bernard (Coord. Scientifique), Gout Claire (rédaction), IRD, hors collection, mars 2012, ISBN 978-2-7099-1723-0, p.127

2010, Metzger Pascale, Couret Dominique, et collectif Urbi, “Vulnérabilité et pauvreté en milieu urbain : réflexions à partir des villes du Sud“, Ecologies urbaines, Coutard Olivier et Levy Jean Pierre, edParis, Economica, Eyrolles, p. 239-257

2002, Metzger Pascale, Couret Dominique et Urbi, “La ville durable côté Sud : entre utopies et pratiques“, Développement Durable ?“, dir. Martin, Jean Yves, IRD éditions, pp. 161-181

1996, Couret Dominique, “Systèmes d’informations urbaines ou systèmes de penser la ville ? Réflexions autour d’un projet de mise en perspective de l’information pour l’observation du changement urbain à Abidjan“, Cah. des Sci. Hum. n°spécial Systèmes d’informations et questions de développements, vol 32, pp.787-802

1992, Couret Dominique, “Exemple d’application de l’analyse d’un système d’échelles au traitement géographique des données“, Le transfert d’échelle, éditions Orstom, Colloques et Séminaires, 15 p.