L’Asie


Normes, circulations, gouvernance en Asie

Programme du Séminaire

Le séminaire entend appréhender le processus complexe de création de règles formelles et informelles comme un phénomène social, et ce dans une perspective interdisciplinaire. Que ces normes soient morales, religieuses, sociales, juridiques ou techniques, elles sont envisagées comme des constructions sociales et le fruit d’un processus auquel participent aussi bien des acteurs institutionnels (au premier rang desquels l’Etat) que des acteurs non institutionnels, collectifs ou individuels. Il s’agit d’analyser le cheminement pratique des élaborations normatives, d’examiner concrètement comment les différents types d’acteurs sont impliqués dans la production de normes et de révéler la pluralité des voies de production de normes. Quelles sont les pratiques et les discours producteurs de normes ? Quels sont les lieux où sont fabriquées les normes ? Quels acteurs sont engagés et dans quelles stratégies ?

On s’intéressera aux dynamiques de circulation des normes et à la question de leur cohérence (donc aux possibles conflits) alors que l’intensification des échanges et la complexification des sociétés semblent conduire sinon à une nécessaire harmonisation des législations et réglementations, du moins à une recomposition des systèmes normatifs. Les normes sont en effet exposées à des circulations internationales, et ainsi sont le résultat de phénomènes d’assimilation ou de rejet, d’invention de tradition ou d’hybridation. Elles sont aussi fonctions du développement de nouvelles formes de gouvernance, conduisant à des dispositifs institutionnels où le pouvoir ne peut être réduit à ses formes étatiques. Enfin, ces normes sont aussi liées à des processus d’autofabrication des sociétés où il s’agira de bien percevoir la complexité des relations que les populations entretiennent avec les différentes formes et niveaux de pouvoir. On mesurera à quel point les normes ne peuvent pas être réduites à un carcan et combien l’acteur conserve, malgré les nombreux discours culturalistes et substantialistes, une autonomie qui lui permet de peser sur l’histoire.

Responsables : Bernard Thomann (Centre d’Etudes Japonaises, Inalco) et Trân Thi Liên Claire (Cessma, Université Paris Diderot)

Le séminaire a lieu le jeudi de 17H à 19H salle 171 E
Université Paris Diderot, Halle aux Farines , 17 esplanade Pierre Vidal-Naquet, Paris 13e
Métro ligne 14 Arrêt Bibliothèque François Mitterrand

Il est ouvert aux membres des laboratoires Cessma et CEJ, aux doctorants et aux étudiants mastériens de l’Université Paris Diderot et de l’Inalco et des chercheurs et étudiants.

Jeudi 22 octobre Emiko Ochiai (Université de Kyoto/ENS)
Transformation of modernity and gender norms in Japan : in comparison to European history

Jeudi 26 novembre Marie Hélène Zérah (IRD, CESSMA)
Gouvernance des Services publics en Inde. Circulations des modèles et des savoirs.

Jeudi 17 décembre Wenjing Guo (Laboratoire Cessma, Université Paris Diderot)
Internet en Chine : la régulation d’un espace public dans un régime autoritaire

Jeudi 21 janvier, Noémi Godefroid (Inalco, Cej)
Normes imposées, normes revendiquées ? - Constructions et enjeux autour de l’autochtonie aïnoue au Japon (1868-2008)

Jeudi 18 février, Nguyễn Thụy Phương (Laboratoire Cessma, Université Paris Diderot)
La vietnamisation de l’enseignement supérieur dans le Sud-Vietnam (1955-1975) : question linguistique ou problème politique ?

Jeudi 17 mars, Samanta Gopa, Université de Burdwan (West Bengal, Inde) & Chaire « Genre et égalité » de Sorbonne Paris Cité
Feminism and Feminist Movements in India : Indigenous roots and Western influences.

Jeudi 14 avril, Julien Pan Junliang (Laboratoire Cessma, Université Paris Diderot)
Les protestants chinois en France - Création d’un réseau commun protestant chinois en France

Jeudi 12 mai Agathe Larcher (chercheuse indépendante, Montréal)
Confrontations et reconversions des canons esthétiques en Indochine coloniale



Norms, Circulations and Governance in Asia

Seminar Programme

This multidisciplinary seminar addresses the complex process of norm creation as a social phenomenon. Whether these norms be formal or informal, whether they be moral, religious, social, legal or technical, they are all seen as social constructs resulting from the interplay of both institutional actors (first and foremost, states) and non-institutional actors, both collective and individual. We aim at studying the very process of norm creation : How do all the different actors contribute to the production of norms ? What are their strategies ? What are the different ways of creating norms ? What are the practices and the discourses resulting in the elaboration of norms ? Where are norms elaborated ?

We will look at the dynamics of norm circulation and at the potentially conflicting cohabitation of different norms in a context where exchanges intensify and societies become increasingly complex, leading to either a harmonisation of rules and regulations or, at least, a reorganization of normative systems. Norms are confronted to international circulations and thus are the results of such phenomena as assimilation or rejection, invention of tradition or hybridization. They are also the results of new and developing forms of governance that have led to the development of institutional mechanisms where power cannot be reduced to state power. Last but not least, norms are linked to processes of self-formation of societies – we will therefore need to focus on the complex relationship that populations hold with the various forms and levels of power. We will then be able to understand why norms cannot be reduced to a straightjacket and how much, despite numerous culturalist and essentialist discourses, individual actors stay autonomous and able to leave their mark on history.

Coordinators : Bernard Thomann (Centre d’Etudes Japonaises, Inalco) and Trân Thi Liên Claire (Cessma, Université Paris Diderot)

All seminars take place on Thursday at 5PM - 7 PM in room 171 E
University Paris Diderot, Halle aux Farines, 17 esplanade Pierre Vidal-Naquet, Paris 13e
Metro line 14 Arrêt Bibliothèque François Mitterrand
http://www.univ-paris-diderot.fr/Do...
It is open to the members of Cessma and CEJ, PhD and Master students of the Université Paris Diderot and Inalco, researchers and students and any people interested in Asia

October 22th Emiko Ochiai (Kyoto University, Japan/ENS)
Transformation of modernity and gender norms in Japan : in comparison to European history

November 26th Marie Hélène Zérah (IRD, Cessma)
Gouvernance des Services publics en Inde. Circulations des modèles et des savoirs.

December 17th Wenjing Guo (Université Paris Diderot, Cessma)
Internet en Chine : la régulation d’un espace public dans un régime autoritaire

January 21th Noémi Godefroid (Inalco, Cej)
Normes imposées, normes revendiquées ? - Constructions et enjeux autour de l’autochtonie aïnoue au Japon (1868-2008)

February 18th Nguyễn Thụy Phương (Université Paris Diderot, Cessma)
La vietnamisation de l’enseignement supérieur dans le Sud-Vietnam (1955-1975) : question linguistique ou problème politique ?

March 17th Samanta Gopa, (West Bengal University, Burdwan, India) & Chair « Genre et égalité » of Sorbonne Paris Cité
Feminism and Feminist Movements in India : Indigenous roots and Western influences.

April 14th Julien Pan Junliang (Université Paris Diderot, Cessma)
Les protestants chinois en France - Création d’un réseau commun protestant chinois en France

May 12th Agathe Goscha Larcher (independent researcher, Montréal)
Confrontations et reconversions des canons esthétiques en Indochine coloniale




Navigation

Articles de la rubrique

  • L’Asie