CALAIS Damien


Géographie du développement
Contact : damien.calais@live.fr

Sujet de Thèse

La sécurité alimentaire aux Emirats arabes unis : entre importation de denrées, production locale et externalisation

Directeur de thèse : Philippe CADENE (CESSMA - Université Paris 7 Diderot)
Co-directrice : Brigitte DUMORTIER (CESSMA- Université Paris Sorbonne)

Résumé de thèse

Depuis leur accession à l’indépendance et leur constitution en Etat fédéral, les Emirats arabes unis ont connu un développement économique et humain très rapide mais qui reste fragile du fait de l’aridité du milieu et du recours massif au travail d’expatriés, deux facteurs qui imposent l’importation de la majeure partie des aliments consommés dans ce pays. La sécurité alimentaire est une question fondamentale pour la stabilité sociale, économique et politique des Emirats, et pour le développement durable de ce pays.
Le but de cette recherche est d’expliquer les stratégies et les modalités de leur mise en œuvre concernant, premièrement, l’importation de denrées alimentaires aux Emirats, secondairement, la production alimentaire locale et l’externalisation de la production par des investissements dans du foncier agricole à l’étranger, dans un contexte de diversification de l’économie émiratie et de réorganisation continue des territoires productifs et des réseaux de l’économie mondialisée.
L’hypothèse première de la recherche considère que les stratégies élaborées pour assurer la sécurité alimentaire des Emirats sont d’ordre géopolitique. Elles s’inscrivent d’une part dans le cadre de permanences historiques, qu’il s’agisse de la prééminence de certains partenaires commerciaux des Emirats dans la longue durée ou d’une continuité dans la localisation des espaces cultivés. Elles prennent en compte d’autre part les nécessités actuelles nées de la globalisation : réalisation d’un développement durable tant dans la reconfiguration des réseaux de commerce internationaux, du développement d’une agriculture locale et des investissements dans des territoires de production agricole à l’étranger.
La méthodologie de cette recherche conjugue quatre démarches : l’exploitation de statistiques et de documents produits par les administrations publiques ou les entreprises du secteur privé ; l’analyse de la presse locale ; la réalisation d’entretiens auprès des décideurs et divers acteurs concernés ; l’interprétation de photographies aériennes et d’images satellitaires.