SMIRNOVA Tatiana


Anthropologie Sociale
Post-doctorante
Contactez-la





Thèmes de recherche

- Aide humanitaire
- Politiques publiques et mouvements sociaux
- Socialisation des élites
- Afrique de l’Ouest, Niger, Mali, URSS, Russie

Recherches actuelles

2016-2017 Post-doctorante

Mes recherches doctorales m’ont orientée vers l’analyse des logiques transnationales dans l’action publique. Depuis 2012, je travaille dans le cadre des projets de recherche RGNF/FMSH (fin 2015) et MDA CUE-HESAM (fin en 2016) sur le sujet des africains installés en ex-URSS, ainsi que l’histoire sociale de la coopération entre les organisations des femmes des pays africains et celles de l’Europe de l’Est durant la période de la guerre froide. Cet intérêt pour la dimension « d’extraversion » dans les dynamiques locales, m’a permis de me concentrer sur les configurations de l’aide humanitaire au Niger dans un contexte de déplacements massifs de la population liés à l’insécurité dans le Sahel et à la menace de Boko Haram.

Parcours de recherche

- 2004-2015 EHESS (Centre Norbert Elias) sous la direction du Prof. Mahaman Tidjani Alou. Thèse : « L’action publique saisie par les mouvements étudiants et scolaires : enseignement supérieur, vie politique et expérience militante au Niger (1960-2010) ».

- 2015-2016 Membre du comité éditorial pour le Niger du Projet Biografrique, projet de recherches et de rédaction d’un dictionnaire du mouvement social « Le Maitron Afrique », animé par Françoise Blum, Johanna Siméant et Marie-Emmanuelle Pommerolle (Université Paris I-Sorbonne).

- 2012-2015 Membre du projet de recherche « Etudiants Africains en URSS. Mobilité Post-Universitaire et trajectoires professionnelles », RGNF/FMSH.

- 2015-2016 Membre du projet de recherche "Mutations et Défis Africains" (MDA), Espace collaborative "Elites Africaines dans le Monde", CUE-HESAM. 

- 2006-2008, Master 2 Recherche en Politiques et Sociétés en Europe, spécialité politiques publiques. Mémoire : « Politique de l’enseignement supérieur et l’émergence de l’Université de Niamey : entre l’héritage de l’époque coloniale et les changements ». Institut d’Etudes Politiques, Paris.

- 2003-2004, DEA en Anthropologie Sociale et Ethnologie, Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales.

- 1998-2004 Licence 3 et Master 2 en langues et cultures d’Afrique Occidentale (haoussa). Université d’Etat de Saint-Pétersbourg, Russie.

Enseignements

2012 - 2015
Co-coordinateur du séminaire de recherche Etudiants et élites africaines formées dans les pays de l’ex bloc soviétique, ELITAF/RIAM/FMSH/EHESS

2011 - 2013
Institut d’Etudes Politiques (IEP), Paris Tutorat et TD des cours à la PSIA et au Collège Universitaire : • World Politics (36 h) • Geopolitics of violence in Africa (12h) • Introduction to African Studies (24h) • Philosophy of Human Rights (24h)

Sélection bibliographique

Articles dans les revues à comité de lecture

2017
avec Ophélie Rillon, « Quand des Maliennes regardaient vers l’URSS (1961-1991). Enjeux d’une coopération éducative au féminin. Cahiers d’Etudes Africaines, à paraitre en juin 2017.

Chapitres d’ouvrages

2016
« Lire l’action publique en l’enseignement supérieur à travers la contestation des scolaires et étudiants au Niger (1960 – 2010) ». In Grégoire, Emmanuel & Jean-François Kobiané & Marie-France Lange (Eds.). Politiques publiques, sociétés et mondialisation en Afrique subsaharienne. Pars : Karthala, à paraître.
2016
Les mobilisations des scolaires et étudiants nigériens dans les années 1957-1974 : les imaginaires, l’enseignement supérieur et “l’extérieur”. In Blum, Françoise & Rillon, Ophélie & Guidi, Pierre (Eds.). Etudiants africains en mouvement. Contribution à l’histoire des années 68. Paris : Publications de la Sorbonne, à paraitre, pp. 221-247.

2015
Les désillusions politiques des étudiants maliens en Russie dans les années 1990. In de Saint-Martin, Monique & Ghellab, Grazia, G., Mellakh, Kamal. (Eds.) Etudier à l’Est. Expériences de diplômés africains. Paris : Karthala, pp.161-172.

Compte-rendu

2013
« Ethnos. Kultura. Zakon. [Ethnie, Culture, Droit]. Girenko, Nikolay, M. Carillon, p.304, Saint-Pétersbourg, 2004 ». In Sciences Sociales d’ailleurs. Paris : Editions EHESS., pp. 16-17.

Articles dans les journaux non – comité de lecture

2005
Mozhno li vuiti zamuzh za afrikanistiku ? Metodologicheskiy paradoks opuita molchalivogo nesoglasiya. [Est-ce qu’on peut se marier aux études africaines ? Le paradoxe méthodologique du consentement silencieux]. Manifestatsiya № 6, Saint-Petersburg : Evropeyskiy dom, pp. 90-107.

2003
Vedenie polevogo dnevnika. Novuy vzglyad na ‘deystvitelnost’. Opasnosti loskutnogo odeyala. [Les notes de terrain. Le nouveau regard sur la réalité. Les dangers de « patchwork »]. Manifestatsiya № 5, Saint-Petersburg : Evropeyskiy dom, pp. 216-229.