ROUIBAH Hicham


Socioéconomie
Contact : rouibah_hicham@hotmail.fr


Sujet de Thèse

Entreprises Chinoises et Développement en Algérie : Organisation, Travail et Conflits dans le Secteur des Travaux Publics

Directeur : Isabelle Guérin et Laurent Bazin (France), Larbi Mehdi (Algérie)

Communications

Communications internationales (sélection) :

- Rouibah, H., 2019, “Chinese Construction Companies in Algeria : Markets, Strategy and Integration”, African students say about China, Institute of African Studies, Zhejiang Normal University, China, June 26-28 2019

- Benberrah M., Rouibah H., 2018, ‘’Chineses Workers on sites constructions in Algeria’’, Panel B7 : Photography and Storytelling Roundtable, China-Africa in Global Comparative Perspective, Université Libre de Bruxelles, Belgium, June 27-29 2018.

- Rouibah, H., 2018, Chinese and Sub-Saharan migrants on Algerian Construction Sites : Interculturality, Sociability and Otherness, Panel 10 : Migration and Economy, Immigration, the Dynamics of Identity, and Policies for Managing Diversity, Saint-Mary’s University, Halifax, Canada, June 14-16 2018.

- Rouibah H., 2018, « travailler en Algérie pour exister en Chine : des ouvriers en quête de stabilité financière et administrative », panel D5 : Afrique du nord – études de cas nationaux, China-Africa in Global Comparative Perspective, Université Libre de Bruxelles, Belgique, 27-29 Juin 2018.

- Rouibah H., 2018, "To train in China to Work in Algeria : Context of mobility, trajectory and role of sinising students’’, Panel 12 : Mobility, Elite training and Development, « Migration, Development, Citizenship », APAD International Symposium, Roskilde University, Danemark, May 23-25 2018

- Rouibah, H., 2017 : « des chantiers chinois dans le BTP algérien », cycle conférence ‘les Chinois dans le Sud’, Festival International du Tourisme, Université d’Anger, 15 au 17 Juin 2017

- Rouibah H., 2017 : « les Algériens de Chine : itinéraires, parcours professionnels et retour d’expérience en Algérie », communication au colloque international « Migrations hautement qualifiées et retour des compétences expatriées : enjeux et réalités », 6-7-8 Novembre 2017, l’université de Bejaia et le Laboratoire RMTQ, LISE-CNRS, CNAM-Paris, IRD, organisé par Boukrif M., ArabiKh.et Sellami Kh.

- Rouibah H., 2015 : “les entreprises chinoises implantées en Afrique : salariés, organisation et rapports sociaux“, journée d’étude « enquêter aujourd’hui sur la chine contemporaine, jeunes chercheur-e-s, nouveaux objets et nouvelles méthodes », 10- 11 décembre 2015, IEDES-UMRD&S, pavillon Indochine de paris, organisée par Angeloff T., Xiaoyi J., Rochot J.

- Rouibah H., 2015 : “L’intervention de la Sarl Shaolin Hydraulique sur un chantier dans un quartier de Bejaïa-ville”, communication au colloque international “la Chine en Algérie, entre économie mondialisée et développement local.”, coorganisé par Abderrazak A.,Pairault T., Talahite F., 10-11 mai 2015, Constantine, Université de Constantine2.

- Rouibah H., 2013 : “Organisation et rapports au travail dans la CWE implantée à Sétif : un regard de l’intérieur”, communication au atelier international “Chine-Algérie : perspectives maghrébines”, organisé par Pairault T. et Talahite F, 15 février, Saint-Denis, MSH-Paris Nord.

Communications dans des séminaires de recherche :

- Rouibah, H., 2018 :“contexte de mobilité, parcours et insertion des étudiants algériens sinisants”, journée d’étude « Migrations, identités et économies transfrontalières », Panel 3 – Migrations, identités et économies transfrontalières, EHESS, Paris, 11 septembre 2018.

- Rouibah, H., 2018 : “chantiers chinois en Algérie : économie politique et rapports ethnico-hiérarchique”, séminaire MENASC (Middle East & North Africa Scientific Community), discutante Farida Souiah, Sciences Po, Paris, 18 mars 2018.

- Rouibah, H., 2017 : “enquêter sur les chantiers chinois en Algérie”, séminaire Chine-Méditerranée, EHESS, Paris, 3 mai 2017.

- Rouibah, H., 2016 : « les entreprises chinoises en Afrique : mode d’organisation, gestion du personnel et rapports sociaux au travail », Conférence au Centre Sèvres, Institut Ricci, Paris, 5 novembre 2016.

- Rouibah, H., 2016 : « enquête auprès d’une multinationale chinoise en Algérie », séminaire Chine-Afrique, EHESS, Paris, 17 mai 2016

- Rouibah H., 2016 : " Les entreprises chinoises en Afrique : Quels comportements ? Regards croisés sur le travail et la vie sociale des salariés". Conférences Chine Plurielle à l’Institut de Ricci, novembre 2016, 35 bis rue de Sèvres, Centre Sèvres - Facultés Jésuites de Paris.

- Rouibah H., 2016 : “ Enquêter dans les entreprises chinoises installées en Algérie. Approches, conjonctures et résultats“, séminaire présence chinoise en Afrique co-organisé par Pairault T. (CNRS), Gabas J-J. (CIRAD, Paris11) et Aurégan X. (Paris8), 18 mai 2016, Avenue de France, Paris, Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales.

- Rouibah H., 2015 : “Quelles alternatives au développement ? l’exemple de la coopération sino-africaine“, journée d’étude Etudes Comparatives de Développement co-organisée par Debanes P., Pulgar C., Musset A., Tanter A., 22 juin 2015, Boulevard Raspail, Paris, Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales.

- Pairault T., Rouibah H., 2015 : “La Chine et les OMD“, séminaire Construire la Critique du Développement assuré par Musset. A, 3 février 2015, Boulevard Raspail, Paris, Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales.

- Rouibah H., 2014 : “Entreprises chinoises en Algérie : constat économique et sociologique“, séminaire Travail et Mondialisation assuré par Angeloff. T, 25 décembre 2014, Av de la Belle Gabrielle, Nogent sur Marne, Institut d’Etudes de Développement Economique et Social, Université de Paris1 Panthéon-Sorbonne.

Publications

(sélection)

- Rouibah, H. 2019, “Entreprises chinoises de BTP en Algérie : Fonctionnement, main-d’œuvre locale et conflits”, Monde chinois, nouvelle Asie, N°58, Varia, Ed. ESKA, pp.137-158.

- Benmalek, Z., Rouibah, H., 2018, “L’Algérie et la Chine : une mobilité chinoise inédite dans le secteur des travaux publics algériens”, in Dirèche, K. (dir.), L’Algérie au présent, Paris, Karthala, p.808-821. ISBN : 9782811126391

- Rouibah H., 2018, « Comment appréhender la problématique des entreprises chinoises de BTP en Algérie ? », Le Carnet de l’IRMC, N° 21, novembre-mars 2193. [En ligne] http://irmc.hypotheses.org/2203.

- Rouibah, H., 2017, « Les entreprises chinoises implantées en Afrique : salariés, organisation et rapports sociaux » in Tania Angeloff (ed.). Enquêter aujourd’hui sur la Chine contemporaine [en ligne]. Paris : IEDES - Université Paris1 Panthéon - Sorbonne, P43-56. (coll. Monographies Sud-Nord, n°3)

- Rouibah H., 2016 : « L’intervention d’une entreprise chinoise sur un chantier hydraulique à Bejaïa, quelques aspects sur la production du tiers étrangers », in Abderrazak A., Pairault T., Talahite F. (dir) : actes du colloque international la Chine en Algérie, entre économie mondialisée et développement local, Paris, Ed. ESKA.

- Rouibah H., 2014 : « Une entreprise chinoise à Sétif vue de l’intérieur », in Pairault T., Talahite F. (dir) : Chine-Algérie : une relation singulière en Afrique, Paris, Ed.Riveneuve.

- Faradji M-A., Rouibah H., 2011 : « La gestion du personnel dans une multinationale chinoise en Algérie », in Revue de sciences économiques et sociales n°24, Ed. Faculté des sciences économiques et de gestion, Université de Bejaïa, Algérie.

autres contributions

(sélection)

Rouibah, H., “présentation du livre « l’économie algérienne contemporaine » de M.E. Benissad, aux éditions Que sais-je ? Presse Universitaires de France, 1983 ”, séminaire doctoral sur l’économie algérienne, Université d’Alger2, 17 mai 2017.

رويبح هشام ،الكتاب الجماعي" الصين في الجزائر "، الذي نشر في الطبعات ا. س.ك في عام 2017 "، ندوة الدكتوراه حول الاقتصاد الجزائري ، جامعة سطيف ، 10 مايو 2017 [traduit de l’arabe] Rouibah, H., “présentation de l’ouvrage collectif ‘la Chine en Algérie’, paru aux MA Editions ESKA en 2017”, séminaire doctoral sur l’économie algérienne, Université de Sétif, 10 mai 2017.

Rouibah, H., « parcours de jeune chercheur en sciences sociales en Algérie », interviewé par Nabil El-Kent, la nuit des idées, IRD, 26 janvier 2017.

Rouibah, H., “Qui sont les Chinois présents en Algérie ?”, Radio2 de Constantine, 14 mai 2017.

Rouibah, H., « La Chine et les projets de gaz de schiste en Algérie », intervention vidéo-conférence, réunion et débat scientifique par le collectif CGSA, Paris, 15 avril 2015.

Résumé de thèse

En Algérie, les entreprises chinoises sont aujourd’hui éminemment présentes dans le secteur de la Construction, du Bâtiment et des Travaux Publics. Elles ont la particularité de se déplacer avec leur personnel, leurs matériels, et de construire des bases de vie à proximité des sites d’exploitation pour y loger leurs ouvriers et techniciens venus de Chine. L’implantation de ces entreprises chinoises induit des transformations dans la société et sur le « marché de travail »en Algérie, engendrant des modifications des rapports de travail ainsi que des modes d’organisation des entreprises.

Ma recherche doctorale se concentrera l’une de ces entreprises chinoises, choisie comme cas d’étude : le chantier autoroutier entrepris par la China Railway Construction & Corp (CRCC) chargée de la réalisation du tronçon d’autoroute entre les villes de Bejaia et Bouira. Il emploie 1500 salariés, dont 380 chinois logés dans trois bases de vie installées entre Bejaia et Bouira. Ce chantier a fait l’objet d’une première enquête de deux mois, à caractère exploratoire, pour mon mémoire de Master 2 « Études comparatives du développement » de l’EHESS, de sorte que l’autorisation d’y mener une enquête de plus longue durée a déjà été obtenue.

L’objet et la problématique de cette recherche comprennent trois volets : comprendre le fonctionnement interne du chantier (organisation du travail, rapports hiérarchiques, relations de travail, vie quotidienne dans les bases de vie, clivages entre salariés chinois et algériens) ; en second lieu, appréhender les relations avec les différentes entités (administrations, Etat algérien et chinois, entreprises locales) qui interviennent dans le suivi du chantier ; enfin, le troisième volet se penche sur l’insertion sociale de l’entreprise chinoise dans l’environnement local algérien, notamment ses rapports conflictuels avec les populations expropriées par l’installation des chantiers et des bases de vie chinoises.

L’approche choisie est celle de la socioéconomie du travail et de l’anthropologie de l’entreprise reposant principalement sur des techniques d’observation et d’entretiens. En raison de l’ampleur de ces chantiers et du nombre important d’acteurs concernés, j’associerai à cette démarche méthodologique des outils empruntés à la socioéconomie (enquête par questionnaire et analyses secondaires de données) pour mieux connaître la population des salariés chinois et algériens.

Ma recherche bénéficiera de ma double insertion au CESSMA (UMR 245 IRD, Université de Paris Diderot) et au laboratoire DYNURES de l’Université d’Oran 2 et d’une présence alternativement en Algérie (réalisation des enquêtes de terrain, réunions scientifiques) et en France (préparation du questionnaire, analyse des données, réunions scientifiques). Le partenariat formalisé en 2014 entre ces deux laboratoires me permet de bénéficier d’un encadrement en codirection très solide : d’une part Isabelle Guérin socioéconomiste (directrice) et Laurent Bazin anthropologue (codirecteur en France) qui travaillent respectivement sur l’Inde et l’Algérie. De l’autre part, Larbi Mehdi (codirecteur en Algérie), sociologue spécialiste des transformations sociopolitiques en Algérie.