De l’invention des ancêtres à la mort de Dieu
Brève histoire relativiste de la religion




Résumé

La religion est-elle seulement la reconnaissance d’un ou de plusieurs « dieux » ? Comment comprendre ces religions qui, tels le bouddhisme ou le confucianisme, ne sont pas centrées sur la relation à une divinité ? Que faire des cultes des ancêtres ou aux génies que l’Occident considère comme magies et superstitions et qui mobilisent pourtant bien des sociétés ?

Avec la dose de relativisme indispensable à un comparatisme sans a priori, Alain Forest transcende ici les cadres de pensée imposés par les monothéismes et propose une catégorisation et une articulation nouvelles des expressions religieuses. Il s’attarde particulièrement sur ce qu’il appelle les « messages ». Comparer les dynamiques propres aux messages bouddhique et chrétien lui permet ainsi d’éclairer le processus et la nature d’un bouleversement initié en Occident mais s’étendant désormais au monde entier : la fin de la religion, qui laisse place au désordre des croyances.

S’il ouvre ce livre sceptique et amusé, le lecteur se laissera peu à peu prendre à cette autre lecture d’une histoire religieuse connue de tous, mais que chacun peine dorénavant à comprendre et à ordonner.

Voir la présentation : http://www.lesindessavantes.com/ouv...

L’AUTEUR

Alain Forest est historien, professeur émérite de l’Université Paris Diderot et membre du CESSMA. Ses travaux portent sur l’histoire et l’anthropologie de la péninsule indochinoise, la religion et la politique en pays de bouddhisme Theravāda, ainsi que sur les relations missionnaires entre Occident et Asie. Il est l’auteur de plusieurs ouvrages, dont : Le Cambodge et la colonisation française (1897 - 1920), Le culte des génies protecteurs au Cambodge, Les missionnaires français au Tonkin, et au Siam. Histoire comparée d’un relatif succès et d’un total échec. Il a publié aux Indes Savantes : Histoire religieuse du Cambodge : Un royaume d’enchantement (2012), et dirigé Le Cambodge contemporain(2008).