JE - Migrations et clinique: échanges France - Brésil - CESSMA - Centre d’études en sciences sociales sur les mondes africains, américains et asiatiques

JE - Migrations et clinique : échanges France - Brésil


Salle 870, CESSMA
Bâtiment Olympe de Gouges
8 Place Paul Ricoeur, 75013 Paris

Longtemps terre d’immigration, le Brésil connaît depuis 2010 l’arrivée de populations nouvelles. Selon le Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (UNHCR), le nombre de demandes d’asile reçues a augmenté plus de 3000% en cinq ans. Ce nouveau flux dessine une autre géographie de déplacement Sud-Sud et révèle des migrations politiques liées aux violences dans les pays d’origine. Ces arrivées les plus récentes ont apporté de nouvelles problématiques d’intégration et d’accueil à la réalité brésilienne et elles n’ont pas été accompagnées par la mise en place de nouveaux mécanismes et dispositifs publics d’accueil capables de répondre à une telle demande. Dans ce contexte, la précarité des ressources et des conditions institutionnelles compose le quotidien d’une grande partie des professionnels qui font face à ce flux d’arrivée. L’absence de politiques publiques pour absorber cette demande souligne également les difficultés déjà existantes. En ce qui concerne les dispositifs de santé mentale, l’inexistence de modèles suffisamment constitués et développés oblige les professionnels à envisager des nouveaux dispositifs cliniques et aussi à faire face à des enjeux épistémologiques.

De son côté, les institutions cliniques et psychanalytiques en France ont une longue expérience de mise en place des dispositifs avec les populations migrantes. Depuis 2015, des nouvelles arrivées de populations migrantes qui se caractérisent par leur vulnérabilité (terme à questionner) et surtout leur diversité linguistique et culturelle ont suscité des nouveaux débats autour de la pertinence des prises en charges existantes. Cette demi journée d’études se propose de questionner les nouveaux diapositifs en cours en réinterrogeant les éléments épistémologiques autour de la figure du migrant et du « jeune » migrant, et du positionnement du clinicien face à cette nouvelle réalité politique.

Org. : Ana Gebrim, Marie-Caroline Saglio-Yatzimirsky


Programme

14h00 – Ouverture
Ana Gebrim (Université São Paulo USP -CESSMA)
Marie-Caroline Saglio-Yatzimirsky (CESSMA)


Table 1 : 14h15 – 15h45 : Adaptation des dispositifs cliniques
Christine Davoudian (PMI – Médecins du Monde)– « La maternité à l’épreuve des ruptures culturelles et de l’exclusion »
Helena D’Elia (Centre Primo Levi) – « Une expérience clinique au Centre Primo Levi »
Laure Wolmarck (Comède) – « Le dispositif clinique du Comède, entre institution et réinvention »
Discutant : Marie-Caroline Saglio-Yatzimirsky (CESSMA)


Table 2 : 16h15 – 17h15 : Accueil et jeunesse : problématiques et limites
Andrea Barros Leal (LCSP, Université Paris Diderot - CAPES) – « Jeunesse et possibilités : la réplique au "désaccueil" des jeunes migrants sans responsable légal »
Carolina Bertol (USP – CRPMS, Université Paris Diderot) – « Adolescents en marge : transgression des frontières de la ville »
Discutant : Elise Pestre (CRPMS, Université Paris Diderot)


Table 3 : 17h30 – 18h30 : Enjeux épistémologiques et psychanalyse : neutralité et intervention
Thamy Ayouch (CRPMS, Université Paris Diderot) – « Psychanalyse, altérisations, minorisations : enjeux épistémologiques de l’hybridité »
Ana Gebrim (USP - CESSMA) – « La position du clinicien entre France et Brésil »
Discutant  : Marie-Caroline Saglio-Yatzimirsky (CESSMA)

18h30– Poursuite du débat autour d’un pot


Documents joints

JE - Migrations et clinique France Brésil
JE - Migrations et clinique France Brésil